En arrivant à Clairmont, le visiteur est saisi devant la grandeur et la sobriété de l'architecture de ce lieu grandiose, où règne toujours une atmosphère de spiritualité.  Il évoque la vie de prière, d' austérité et de labeur au service de Dieu, qu'ont connu les moines pendant six siècles.

Cette abbaye cistercienne qui date du XIIème siècle, est nichée, presque oubliée, dans un fond de vallée à proximité de la forêt. Elle est cernée par un ruisseau servant autrefois à abreuver les hommes et les bêtes, irriguer les champs et le potager. Trois étangs et leur moulin à eau, situés en amont, témoignent de l'activité piscicole chère à la vie monastique. Enfin la proximité du bois de Clairmont dont on devine les grands arbres, rappelle l'importance des bois à cette époque pour se chauffer et se nourrir.

Le site est remarquable par sa fidélité au plan cistercien, par sa taille et par ses trois bâtiments datant de la construction d'origine (abbatiale, bâtiment des convers, porterie), classés monuments Historiques.

EGLISE ABBATIALE

L’église abbatiale, de taille impressionnante (65 m de long sur 18m de large), témoigne de  l’activité importante qui y a régné dès les origines. En effet l’unicité de style indique qu’elle a été construite d’un seul jet vers 1160. Elle est en forme de croix latine.

La règle cistercienne proscrivait le luxe et recherchait la simplicité et l’austérité. Aussi ne trouve t-on aucun élément sculpté à Clairmont.

Elle est construite principalement en moellons de schiste du pays, en dehors de la façade orientale (accès principal) composée d’un appareil régulier de pierre de granit.

LE BATIMENT DES MOINES

LE BATIMENT DES CONVERS

  • Black LinkedIn Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon
  • Black Instagram Icon

Le bâtiment des moines.

Toujours situé à l’est du cloître, comporte une sacristie, une salle capitulaire, un parloir, une salle de travail, un dortoir à l’étage. Il a été modifié au XVII ème mais garde l’emprise et les proportions de la première construction.

REFECTOIRE DES MOINES

Le bâtiment des convers.

Les convers sont des religieux sans être moines. Ils assuraient les travaux agricoles et viticoles et entretenaient l’abbaye.

Ce bâtiment a conservé sa structure du XIIème et présente deux remarquables salles voutées d’arêtes reposant sur de grosses colonnes.

Il abritait le cellier et le réfectoire des convers.

PORTERIE

DJI_0433 (1).JPG
porterie

L’aile du réfectoire des moines au sud, est en ruines.

La porterie qui indique l’ancien accès au domaine de l’abbaye, est de taille importante et du XIIème également.

On y reconnaît les deux passages, un large pour les chariots et l'autre étroit pour les piétons.